Articles associés au tag 'aikido'

Deux arts, deux styles, une voie


 

Une comparaison de deux arts martiaux japonais apparemment différents : le Karate-do et l’Aikido

Par Tom Muzila

Cet article est traduit de l'article anglais "Karate-do - Aikido comparison" publié dans le site "Shotokai Karate-do Encyclopedia"

La traduction est réalisée par Jeff de BudoKrd. Merci beaucoup, Jeff !

 

L’aïkido et le karaté Shotokan sont généralement considérés comme deux « styles » très différents. Ils semblent, en tant qu’arts martiaux, provenir des deux extrémités d’un spectre qui opposerait souplesse et dureté. Cependant, ils partagent de nombreuses similarités.

Bien que les gens interprètent souvent l’aïkido comme un style passif, le maître Steven Seagal qui a vécu au Japon pendant 15 ans et a étudié l’aïkido au dojo principal (centre d’entraînement) à Tokyo s’oppose à cette vision : « Le but fondamental de l’aïkido vient du concept martial original de devoir tuer son adversaire. Tous les aspects spirituels abstraits sont acquis à partir de cette base. Vous devez être capable de tuer et de couper tout ce qui vous unit à la vie pour donner la vie. »

Steven Seagal insiste sur le fait que l’aïkido (real Aikido) peut être extrêmement dangereux. Une personne non entraînée ne sait pas chuter ni comment faire s’il est projeté. Dans un combat réel, cette personne se casserait sûrement une articulation, son dos ou son cou !

A l’opposé le shokotan karaté est perçu comme un art dur et violent. Cependant, par beaucoup d’aspects techniques et spirituels, le shokotan est très doux.

Critique du livre : "Découvrir l'Aïkido"


Des techniques de bases aux enchainements, 506 dessins en 130 pages !

Decouvrir l'Aikido

« L’Aïkido ne s’explique pas, disent les maîtres, il se pratique et se vit ». L’ouvrage de Nicolas Gothard Bialokur s’ouvre sur cette phrase qui résume assez bien le contenu de ces 130 pages publiées en 1991 et réédité en 1997 aux éditions Amphora dans la série Budoscope. Les dessins techniques accompagnent la démonstration de l’auteur qui a choisi de montrer et non de dire.

Critique du livre : "L'art de la paix" de Morihei Ueshiba


Voici une chronique rédigée par Jeff de www.budokrd.com sur le livre "L'art de la paix : Enseignements du fondateur de l'aïkido" de Morihei Ueshiba

 

L'art de la paix

 

Le Petit Livre Jaune,…L’essence même de l’aïkido en quelques phrases.

Si beaucoup d’entre vous connaissent ce livre regroupant quelques pensées de O Sensei dans un ouvrage carré de 120 pages tenant dans la poche, je souhaite partager ma fascination pour ce petit volume avec ceux qui vont le découvrir.

Originellement publié en 1992 par John Stevens aux éditions Shambala, l’ouvrage a été traduit par Christophe Champclaux et publié aux éditions Guy Trédaniel en 2000.

Les armes en Aïkido


Les armes utilisées en aïkido sont :

Différentes formes du bokken

Différentes formes du bokken

Le BOKKEN (littéralement sabre de bois) : est une réplique du katana (sabre japonais à lame courbe à un seul tranchant) et il est en bois. Cette matière rend le coût de fabrication d'un bokken moins cher et l'utilisation de ce dernier dans l'entrainement beaucoup moins dangereux qu'un katana.

 

Atemi Waza en Aïkido


Avertissement : cet article est juste à titre d'information, il n'est en aucun cas un enseignement. N'oubliez pas que l'Aïkido comporte des risques et qu'il ne doit être pratiqué que sous la conduite d'un enseignant habilité.

Un atemi (当て身) est dans les budō (arts martiaux japonais) un coup porté sans arme à une partie vitale. Il s'agit de coups portés avec le poing, le pied, ou encore avec le tranchant de la main. Le terme Atemi Waza désigne les techniques d'atemi.

Dans la vision mystique médiévale, les atemi permettaient de perturber le ki (l'énergie vitale) de l'adversaire, comme une sorte d'acuponcture à but martial. Les atemi sont souvent accompagnés d'un kiai, un cri correspondant à une extension du ki de la personne qui frappe. - Wikipédia

L'utilisation d'Atemi Waza dans les techniques Aïkido n'est pas bien expliquée et est même la source de beaucoup d'informations contradictoires.

Ukemi Waza


Avertissement : cet article est juste un petit rappel, il n'est en aucun cas un enseignement. N'oubliez pas que l'Aïkido comporte des risques et qu'il ne doit être pratiqué que sous la conduite d'un enseignant habilité.

Ukemi Waza, c'est l'ensemble des techniques de chute qui permettent au pratiquant de chuter sans se blesser lors de la perte d'équilibre ou d'échapper aux techniques et prises.

La maîtrise de Ukemi Waza est indispensable dans la pratique de l'aïkido. En effet, pendant l'entrainement, uke (celui qui attaque et subit les techniques) doit savoir chuter correctement pour ne pas se faire mal quand tori (celui qui réalise les techniques) applique les techniques de projection (nage waza). Si uke ne connait pas bien Ukemi, cela empêchera tori d'exécuter comme il faut une technique. C'est pourquoi Ukemi Waza est une des premières choses qu'un débutant doit apprendre. Ukemi est aussi très utile à votre vie quotidienne lors des chutes accidentelles.

Techniques Aïkido


Les techniques aïkido peuvent être divisées en 4 groupes :

  • Ukemi Waza : techniques de chute
  • Atemi Waza : techniques des coups portés aux points vitaux ou nerveux du corps humain
  • Katame Waza : techniques d'immobilisation
  • Nage Waza : techniques de projection

Vous trouverez à la fin de cet article une carte mentale (mind map) pour vous aider à mémoriser les noms de toutes les techniques aïkido de base.

Quelques connaissances de base sur l'Aïkido


Fondé par Morihei Ueshiba, l'aïkido a vu le jour à travers les études de plusieurs sortes d'arts martiaux traditionnels japonais. En fait, l'aïkido est souvent perçu comme une forme d'exercice ou de danse parce que ses mouvements sont chorégraphiques et gracieux.

L'Aïkido est parfois même confondu avec Daito Ryu Aikijutsu. Il est différent dans son essence. Pourtant, son fondateur a attribué sa création de l'aïkido à la voie dont son maître Sokaku Takeda, grand maître du Daito Ryu, a ouvert les yeux sur la nature du Budo.

Principes de l'Aïkido (basé sur la non-résistance)


Pour cet article, voici un petit extrait du livre "AIKIDO : Un art martial, une autre manière d'être" de André PROTIN dont les analyses sur les principes de l'Aïkido sont si pertinentes que je ne peux m'empêcher de les publier ici :

Quels sont les valeurs éducatives et les bienfaits de l'Aïkido ?


L’Aïkido est un art martial à forte valeur éducative. Il apporte une méthode d’éducation complète tant sur le plan physique que mental car son enseignement est élaboré entre trois pôles : le CORPS, l'ESPRIT et la TECHNIQUE. C'est le caractère indissociable de ces trois éléments qui confère à l'Aïkido sa forte valeur éducative. Il vise à développer à la fois le corps et toutes les facultés humaines dans un esprit d'harmonie.

Restez informé(e)

Abonnez-vous à ce blog pour recevoir un GUIDE PRATIQUE sur l'Aïkido et les notifications de nouveaux articles par e-mail




* champ obligatoire.



Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

Coin des vidéos

Devenez fan

Suivez-moi sur :


RSS InfoAikidoTwitter InfoAikido Youtube InfoAikido

BudoFight

Amazon