Qu'est-ce que l'Aïkido ?


"En Aïkido, l'entraînement n'est pas fait pour devenir plus fort ou vaincre l'adversaire. Non. Il aide à avoir l'esprit de se mettre au centre de l'Univers et de contribuer à la paix mondiale, de faire que tous les êtres humains forment une grande famille."

"En Aïkido, nous n'attaquons jamais. Si vous voulez frapper le premier, pour obtenir l'avantage sur quelqu'un, c'est la preuve que votre apprentissage est insuffisant, et c'est vraiment vous-même qui a été vaincu. Laissez votre partenaire attaquer, et utilisez son agression contre lui. Ne reculez pas devant une attaque; contrôllez-la avant qu'elle ne débute. La non-violence est la vraie expression de l'Aïkido."

Morihei UESHIBA

AikidoVertical-small

Littéralement, Aïkido signifie

合 Aï : Union, harmonie, amour
気 Ki : Energie, force vitale
道 Do : Voie, chemin

Aïkido peut se traduire ainsi : Voie de l'harmonie des énergies vitales

L'Aïkido est un art martial japonais moderne créé par O Sensei (grand maître) Morihei UESHIBA entre 1925 et 1960 au cours desquelles son art n'a cessé d'évoluer. Le fondateur a consacré une grande partie de sa vie à étudier des arts martiaux pour réaliser un désir brûlant : trouver le BUDO (art martial japonais) authenthique.

Ainsi, l'Aïkido est l'aboutissement de ses longues années de pratique, d'enseignement et de recherche de différents arts martiaux traditionnels japonais (essentiellement le ju-jitsu de l'école daito ryu, le kenjutsu et l'aïkijutsu) et ce qui ennoblit l'Aïkido est que le fondateur a réussi à y intégrer cette philosophie moderne et profondément humaine exprimée par ses paroles : "BUDO ne signifie pas vaincre l’adversaire par la force. Ce n’est pas non plus une arme de destruction. Le véritable Budo consiste d’abord à accepter l’esprit de l’Univers, à sauvegarder la paix en ce monde, à protéger et favoriser l’épanouissement de tous les êtres".

 

Aïkido, un art martial pacifique

"Blesser un adversaire, c'est se blesser soi-même. Contrôler une agression sans infliger de blessure, c'est l'Aïkido." - Morihei Ueshiba.

Cette phrase résume parfaitement la dimension de l'humanité et de l'indulgence enseignées en Aïkido. En effet, dans la philosophie du créateur, Morihei Ueshiba, l'Aïkido est un moyen d'unir les gens dans une "famille universelle". Il ne s'agit pas de blesser les autres, mais plutôt de "se protéger de manière bienveillante". Cette caractéristique pacifique, non violent est totalement respectée dans la pratique de l'Aïkido. Ses techniques, essentiellement défensives, sont élaborées en ce sens. Elles ne visent en aucun cas à détruire l'attaquant mais visent à anéantir seulement son intention agressive. Lors d'une altercation physique, l'idéal pour le pratiquant chevronné d'Aïkido est de se servir uniquement du contrôle nécessaire pour neutraliser l'attaque tout en cherchant à éviter d'endommager l'agresseur. A un niveau expert, la perception aiguisée de l'aïkidoka devrait lui permettre d'anticiper les conflits, les affrontements et les inhiber en amenant l’adversaire à une compréhension plus élevée, celle de l’inutilité de la violence comme disait O'Sensei Ueshiba : "La Voie du Guerrier est d'arrêter les troubles avant qu'ils ne commencent. Elle consiste à vaincre les adversaires spirituellement, en leur faisant réaliser la folie de leur action. La Voie du Guerrier est d'établir l'Harmonie."

Atteindre ce but requiert certainement de nombreuses années d'entraînement assidu. Mais l'Aïkido est la discipline de toute une vie et une pratique authentique aboutit à des progrès techniques constants ainsi qu'à une meilleure compréhension de la nature humaine.

 

Aïkido, un art martial harmonieux

Un des principes fondamentaux de l'Aïkido est de ne jamais s'opposer à l'adversaire et utiliser la force de son attaque en la retournant contre lui. Par conséquent, plus le partenaire est fort et rapide, plus il sera facile pour le pratiquant d'Aikido de gérer la situation à son profit.

Pour pouvoir bien appliquer cette règle essentielle, il faut être en harmonie avec soi-même, avec son entourage, et par extension avec l'Univers entier.

En harmonie avec soi-même

Une exécution parfaite d'une technique d'Aïkido demande l'engagement du corps tout entier en vue de créer une sphère dynamique autour d’un centre stable et énergique appelé Hara. Il est le centre de l'équilibre, l'endroit de la stabilité d'où partent toutes les puissances et de l'harmonie intérieure. Plus il est stable, plus la sphère engendrée sera ample.

A travers les techniques, le pratiquant d'Aïkido apprend à prendre conscience de ce point puis à s'en servir pour arriver à unifier le corps et l'esprit en une seule unité. Rien ne vaut mieux que les explications du fondateur lui-même : "Vos connaissances de base demeurent toujours très importantes, car votre recherche dans l’application d’une seule technique se situe dans une synthèse de vos connaissances. Au début, vous avez appris à maîtriser votre gaucherie en triomphant des mauvaises habitudes. Vous avez appris à décontracter vos épaules, vos bras, pour laisser agir votre centre d’énergie abdominal, votre « Hara » en y concentrant vos énergies internes. Vous avez appris à détendre votre mental. De ces études, il vous a semblé ne pas avancer mais à vrai dire, par la base, vous avez établi dans votre « Hara » la mémoire subjective de toutes les techniques abécédaires, et le « Hara », les contenant toutes, il les oublie en faisant la synthèse au moment de votre défense pour n’en faire agir qu’une seule. Vous renversez ainsi l’échelle de vos valeurs, votre activité consciente se muant dans la subconscience. En progressant dans cette voie, vous avancez comme sans effort, d’une manière aisée et toute naturelle, sans but et sans avoir à réfléchir. Finalement, votre action dans le combat doit devenir un simple geste qui n’a rien à voir avec l’aspect dualiste de « l’attaque et la défense » mais que j’apparente à une libération de l’énergie."

En harmonie avec l'adversaire

"Gardez vos mains, vos hanches et vos pieds sur une ligne droite et votre corps et votre esprit centrés. Vos mains sont la clé de l'orientation systématique et du contrôle de votre partenaire. Si votre partenaire tire, laissez le tirer, mais ne faites qu'un avec cette traction. Dans votre entraînement, discernez ce qui manque à votre adversaire et subvenez-y." - Morihei Ueshiba

Son idée directive est l’union totale entre l’adversaire et soi-même. C'est cette harmonie qui donne souvent l'impression de facilité, voire de complicité entre l'aikidoka et ses attaquants. Les déplacements habiles sur le tapis, la rapidité et les contrôles précis avec lesquels il met ses attaquants dans l'incapacité de continuer le combat paraissent si naturels, tellement en accord avec les gestes de ses adversaires que tout peut paraître arrangé d'avance, comme mis en scène. Mais il n'en est rien. L'aisance de l'esquive, la fluidité de mouvements et la précision des gestes sont le résultat de longues années de pratique régulière et authentique qui permettent à développer et maîtriser la capacité à synchroniser les actes à la situation.

En harmonie avec l'univers

"Le but de l'Aïkido est de nous mettre en harmonie avec l'univers et de faire de nous un élément intégré à cet univers. Ceux qui ont atteint cette unité ont l'univers en eux-mêmes. Si je suis les lois de la nature, quiconque m'attaque, attaque la nature." - Morihei Ueshiba

L’Aïkido aura atteint son but suprême lorsque chaque être, après avoir suivi son propre chemin, ne fera qu’un avec l’ univers.

En conclusion, l'Aïkido est un art de défense par excellence contre n’importe quel type d’agression, quelle que soit la force musculaire de l’adversaire. Mais pour acquérir ce niveau, il faut plusieurs années d'étude assidue. Il s'agit effectivement d'un art martial complexe exigeant beaucoup de travail au niveau technique ainsi que mental. Seulement à partir du premier dan (ceinture noire), le pratiquant entame vraiment la véritable pratique de l'Aïkido. Toutes les étapes avant (du 6è kyu au 1er kyu) ne sont que des préparations à celle-ci, tout comme l'enfant doit connaître l'alphabet avant d'apprendre à lire. En outre, la philosophie de l'Aïkido prône l'Amour et l'Harmonie. De ce fait, l'absence de compétition en Aïkido est tout à fait logique et justifiée (excepté dans le style Shodokan fondé par Kenji Tomiki). C'est cette caractéristique qui rend cet art martial unique et original.

Commentaires: 2 commentaires

2 réactions sur “Qu'est-ce que l'Aïkido ?”

  1. Bruno dit :

    Bonjour,
    il est dit dans l'article, fruit d'un beau travail, que les techniques sont essentiellement défensives.
    je dis plutôt le contraire, à savoir qu'un pratiquant, (en position Tori) anticipe et dirige Uke, le pratiquant qui subit, vers un circuit de neutralisation gardant l'intégralité physique de la personne agressive et bien sûr, se protégeant. D'ailleurs, plus loin dans l'article, il est dit "anticiper les conflits" . Effectivement, un expert véritable est celui qui n'a pas besoin de sortir le sabre de son fourreau.
    Merci pour ce site très agréable à visualiser et au contenu intéressant.

Réagissez

Restez informé(e)

Abonnez-vous à ce blog pour recevoir un GUIDE PRATIQUE sur l'Aïkido et les notifications de nouveaux articles par e-mail




* champ obligatoire.



Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

Coin des vidéos

Devenez fan

Suivez-moi sur :


RSS InfoAikidoTwitter InfoAikido Youtube InfoAikido

BudoFight

Amazon